25/09 - Le président des Girondins de Bordeaux n'aime pas les méthodes employées par Arsène Wenger dans le dossier Marouane Chamakh. Il fait état des contradictions de l'entraîneur d'Arsenal et des changements continuels de positions pour le recrutement du joueur: "Je crois que Wenger m'a fait une proposition suffisamment basse pour que je la refuse, attendant de voir ce qu'il se passerait dans son effectif. Eduardo faisant un début de saison de feu, Wenger s'aperçoit ne plus avoir besoin de Chamakh. Lui me demande de tout bloquer pour Arsenal. J'appelle Wenger, qui me dit ne plus le vouloir. Et maintenant, voilà qu'il recommence, avec la tentation de mettre le doute dans l'esprit du joueur. Je ne trouve pas ça très correct".
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :