30/09 - Sacha Yakovenko, l'attaquant de Westerlo fait la une après son doublé face à Saint Trond. Ce qui parait assez surprenant, c'est la rapidité à laquelle le jeune internationale ukrainien a fait parler de lui. Du côté d'Anderlecht, on ne peut pas dire que le jeune joueur était en honneur de sainteté. Les chiffres ne parlaient pas en sa faveur. Et sa blessure devant le KV Roulers n'ont pas arrangé son ratio but. Alors qu'il devait revenir, voilà qu'il contracte une infection buccale au Portugal l'empêchant de reprendre les terrains d'entraînement. Un joueur tellement indispensable que le RSC Anderlecht n'a pas hésité à le prêter à Westerlo, un club sans pression, où il était difficile de faire pire. Sacha ne doit pas oublier son héritage paternel. Pavel son père grand joueur du Dynamo Kiev qui gagna une coupe des Coupes en 1986, milieu de terrien international de l'URSS, avec une participation en Coupe du Monde. Sacha a refusé de retourner jouer en Ukraine, championnat où il n'a jamais excellé. Pourtant le niveau du championnat ukrainien est loin d'être mauvais avec le tenant en titre de la Coupe UEFA, le Shakthar Donetsk dont Bruges a fait les frais et le Dynamo Kiev qui possède tout de même Andriy Shevchenko dans ses rangs. Il est sur que l'exemple Chygrynskyi donne des ambitions a beaucoup d'ukrainiens désormais. Mais l'ancien défenseur de Donestk a déjà fait ses preuves, ce qui n'est en aucun cas de Yakovenko en Belgique. Il faudra aussi se demander si l'originaire de Kiev n'est pas trop fragile avec une blessure de plus à son actif, une petite déchirure aux ischio-jambiers qui devrait le priver de la rencontre face au Germinal Beerschot.
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0