03/12 - Football européen : Valence bat le LOSC 3-1

Europa League / Valence - LOSC : Les réactions d'après match

Les déclarations d'après match :

Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Malgré les trois buts encaissés, nous avons eu la bonne idée d’adoucir la note en réduisant le score en toute fin de partie. Ce soir, c’est très honnêtement à la victoire d’une équipe d’un niveau UEFA Champions League que nous avons assisté. Reconnaissons la supériorité du Valence CF sur ce match. Saluons également la performance de son remarquable quatuor offensif de niveau international. Nous pouvons malheureusement déplorer d’avoir pris un but au bout de trois minutes, ce qui n’est absolument pas dans nos habitudes. Cueillis à froid, nous avons été mis à défaut. Maintenant, et même si nous ne contestons pas la victoire de nos adversaires, je me demande – en guise d’aparté – où se situe le bénéfice de l’arbitrage à 5. Sur plusieurs faits de jeu, notamment un penalty non sifflé sur Gervinho en première période, il aurait été opportun que le cinquième arbitre puisse le signaler. Pour le reste, nous sommes désormais penchés sur la réception de l’OL, ce dimanche. Nous allons bénéficier de quatre jours de récupération, tâchons de les mettre à profit. »

Mathieu Debuchy (Défenseur du LOSC)

« Nous sommes passés à côté de notre début de match, c’est certain. Pendant ce temps, le Valence CF a su bien jouer le coup et trouver le chemin des filets. Forcement, débuter une rencontre par ce scénario, ce n’est jamais l’idéal. Globalement, cette partie a été compliquée à tous les niveaux. Nous allons réfléchir aux raisons de cette défaite et tout donner pour notre dernier rendez-vous à domicile face au Slavia Prague, dans l’optique d’une qualification pour les 1/16è de finale. Passons désormais au championnat et à la réception prochaine des Lyonnais. »


Rio Mavuba (Capitaine du LOSC)

« Il n’y a rien à dire, les Valenciens étaient au dessus de nous dans bien des secteurs de jeu. Il est regrettable d’avoir eu les jambes coupées d’entrée par cette ouverture du score précoce. Pendant que nos adversaires développaient un beau football, nous nous sommes montrés fébriles. Nous avons beaucoup subit face à une formation évoluant dans un système tactique assez étrange, sans véritable pointe offensive mais avec des joueurs capables de s’insérer entre les lignes du milieu et de la défense. Je note néanmoins ce sursaut en toute fin de match qui aurait pu faire pencher la balance. Au classement, la donne ne change pas ou peu : nous avions deux matchs pour nous qualifier, il fallait en remporter un. Nous avons toujours notre destin entre nos mains. Désormais, il sera nécessaire de s’imposer face au Slavia pendant que dans l’autre rencontre, le Genoa et le Valence CF devront en découdre pour se qualifier. »

Aurélien Chedjou (Défenseur du LOSC)

« Nous leur avons donné le début de match en leur offrant l’ouverture du score. Personnellement, je suis impliqué sur le troisième but, je le reconnais. Mais rien n’est perdu, pour la qualification. Tout reste à faire dans l’ultime rendez-vous au Stadium. Le volet coupe d’Europe se referme ce soir pour laisser sa place à la Ligue 1. Remettons-nous à fond dans le championnat et tâchons de gommer toute cette déception sans se lamenter sur notre sort. Ce match est passé, place au prochain LOSC-OL. »


Franck Béria (Défenseur du LOSC)

« Il est clair qu’en encaissant précocement ce premier but, nous ne nous sommes pas mis dans les meilleures dispositions pour bousculer nos adversaires. A 2, puis 3-0, les choses ont été encore plus compliquées, mais le fait de revenir dans la partie en toute fin de match montre que nous n’avons jamais renoncé. Nous aurions vraiment voulu arracher le point du nul pour engranger un capital confiance encore plus important. Pour l’heure, reconcentrons nous sur le championnat et tirons les enseignements de ce qui s’est passé ce soir, à Mestalla. »

La fiche du match :

Valencia CF 3: Moyá, Miguel, Alexis, Navarro, Bruno, Maduro, Marchena (Manuel Fernandes, min. 79), Éver, Joaquín (Jordi Alba, min. 76), Pablo et Mata (Miku, min. 72).

LOSC Lille 1: Landreau, Beria, Rami, Chedjou, Emerson (Debuchy, min. 46), Mavuba, Cabaye (Obraniak, min. 71), Balmont, Hazard, Gervinho et Frau (Vittek, min. 46).

Buts: 1-0 Joaquín (min. 3), 2-0 Joaquín (min. 32), 3-0 Mata (min. 53), 3-1 Mavuba (min. 91).

Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0