violence footbazll grec panathinaikos olympiakos02/12 - La mort du supporter de Toulouse, Brice Taton, ne semble toujours pas avoir fait prendre conscience aux instances (UEFA - FIFA) de la violence qui règne dans notre sport.
Alexandros Tzorvas, gardien de but du Panathinaikos a été la cible d'une carabine en plomb sur le terrain de l'Olympiakos Le Pirée.
Tzorvas a donc prévenu le procureur du Pirée qu'il avait la cible de plombs lors du match perdu par son équipe face à l'Olympiakos Le Pirée (2-0).
Le gardien international grec a pourtant mentionné durant la partie ces faits, mais l'arbitre du match, incompétent ou vendu, n'a pas fait mention des remarques du gardien dans son compte rendu de match.
Tzorvas qui a délivré un certificat médical prouvant ses dires, a reçu le soutien de son club qui a envoyé une lettre à la Ligue nationale pour lui signaler cet incident et d'autres, à savoir le lancer d'un canif.
Le procureur a immédiatement demandé à l'Olympiakos de fournir toutes les vidéos des caméras de sécurité pour retrouver le coupable.
On se demande tout de même comment des supporters ont pu entrer avec une carabine à plomb.
Il serait peut être temps du côté de la justice grecque, de se pencher sur la police entourant ces matchs à haut risque.
Et du côté de la Fédération grecque, demander à cet arbitre avec quel type d'arme faut-il être menacé pour qu'il prenne en compte ces intimidations...

Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :