16/10 - La FIFA et son président Joseph Blatter ont décidé d'ouvrir une procédure disciplinaire contre le sélectionneur argentin, Diego Maradona après les propos qu'il a tenu envers la presse argentine. Maradona qui a été très critiqué par les médias argentins durant les qualifications de l'Argentine pour la Coupe du monde avait retenu toute sa haine et l'avait lâché lors d'une conférence de presse après la victoire des siens face à l'Uruguay (0-1). Petit rappel des propos de Maradona : " Ceci est pour ceux qui n'ont pas cru en cette équipe et qui m'ont traité comme un moins que rien. Aujourd'hui, nous sommes au Mondial, sans l'aide de personne et avec tous les honneurs. A ceux qui n'ont pas cru en nous, je demande pardon aux dames, qu'ils me la sucent et continuent à me sucer ! " La FIFA étudie le cas Maradona et selon l'article 58.a, " quiconque porte atteinte à la dignité d'une autre personne par ses actes ou ses paroles doit être sanctionné". Maradona risque au pire 5 matchs de suspension, une interdiction de stade et une amende de 13 000 euros.
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0