07/11 - Michel Platini, président de l'UEFA intervient sur la suppression du droit à l’image collectif votée par l'Assemblée Nationale qui mettrait fin aux principaux avantages fiscaux dont les sportifs de haut niveau ont droit en France.
Jean Michel Aulas a déjà prévenu que cette mesure qui doit passer entre les mains des sénateurs obligerait un club comme l'Olympique Lyonnais a se séparer de joueurs comme Govou ou Clerc.
De son côté, Michel Platini indique que le président de l'OL fait fausse route : "Ca ne fragilisera pas le football français. Les meilleurs partiront s’ils ont envie de partir, parce que, de toute manière, ils gagneront plus à l’étranger. Benzema est parti et pourtant son club le faisait bénéficier de ces avantages que les députés veulent supprimer. Et puis comment faire accepter au public que des gars qui gagnent des millions puissent bénéficier d’avantages que des salariés ordinaires ne peuvent obtenir ? "
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0