09/11 - Ce match entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille fut un match de folie avec un score ahurissant de 5-5. La rencontre commence bien pour les hommes de Claude Puel. Sur un centre de Kim Kallstrom, Pjanic effectue un contrôle de la poitrine et frappe en demi-volée, trompant Mandanda (1-0, 3e). L'OM répond rapidement par Diawara qui s'impose dans les airs et place une magnifique tête qui laisse sur place la défense lyonnaise (1-1, 11e). Les locaux vont reprendre l'avantage sur un rush de 40 mètres de Sydney Govou qui fusille le portier marseillais (2-1, 14e). Juste avant la mi-temps, les visiteurs vont de nouveau égaliser grâce à Benoît Cheyrou qui décoche une belle frappe des 25 mètres et que Lloris n'arrive pas à capter (2-2, 44e). De retour des vestiaires, c'est l'Olympique de Marseille qui met le peid sur le ballon. Koné reprend de demi-voléé le ballon au point de pénalty et donne l'avantage à son équipe (2-3, 47e). Le dernier quart d'heure s'annonce fou. Brandao qui se déjoue du marquage de Cris va inscrire un nouveau but qui donne un avantage conséquent pour l'OM (2-4, 79e). Mais étrangement, c'est à ce moment que la machine lyonnaise se met en action. C'est Lisandro Lopez qui altruiste comme à son habitude trompe Mandanda d'une superbe balle piquée (3-4, 81e). Puis une minute à peine, Gabriel Heinze fait une main dans la surface que l'arbitre de la rencontre, Monsieur Bré, siffle en désignant le point de pénalty. C'est Lisandro qui s'occupe de le transformer d'un tir puissant à ras de terre (4-4, 84e). Puis, à la suite d'une belle action de jeu en triangle, Michel Bastos hérite du ballon et vient battre Mandanda d'un tir du pied gauche (5-4, 90e). On croit l'OM abattu, mais dans les ultimes secondes de la rencontre, c'est le malheureux Toulalan qui marque contre son camp après un cafouillage dans la surface, fatal aux Gones (5-5, 92e). "Nous rentrons un peu frustrés même si à 4-2 nous aurions signé pour un 4-4. Vu la physionomie du match et de ce que nous avons pu faire, nous sommes déçus, évidemment. Nous tenions la victoire dans le temps additionnel mais nous concédons le cinquième but sur un cafouillage " a déclaré Claude Puel à la fin du match.

Vidéo des buts du match:


Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0