30/10 - Jean Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais prévient déjà que l'amendement voté par les députés ne devait pas être confirmé par le Senat au risque de voir la Ligue 1 perdre ses meilleurs éléments. Alors que la France est déjà muni de la DNCG, voilà que les députés ont décidé de voter un amendement visant à supprimer le DIC, un dispositif allégeant les charges des clubs. Le président de l'OL indique : " C’est un vrai problème. L’incidence pour nous sur une année globale est de l’ordre de 6 millions d’euros. On va donc convoquer un conseil d’administration. Ce qui était prévu au mercato d’hiver ne le sera pas avant de prendre d’autres dispositions. Les joueurs qui arrivent en fin de contrat comme François Clerc ou Sidney Govou ne seront pas prolongés, car on ne pourra pas les assumer. Pour compenser, il faudra probablement se séparer d’un ou deux éléments de haut niveau. C’est véritablement une loi antisociale. Elle va amener les clubs non seulement à ne pas embaucher, mais en plus à se séparer de ses meilleurs éléments. "
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0