25/08 - Anderlecht n'aura pas réussi à bousculer l'ogre lyonnais. Après un match aller humiliant pour les belges, il fallait aux hommes d'Ariel Jacobs sauver l'honneur en remportant la victoire. Mais malheureusement, avec un Lisandro Lopez des grands jours, l'OL s'est facilement imposé au Vanden Stock Stadium de Bruxelles (1-3). L'ouverture de la marque pour l'Olympique Lyonnais va venir sur une énorme erreur de la défense d'Anderlecht. Mazuch donne le ballon latéralement à l'entrée de la surface, mais Lisandro Lopez intercèpte et enchaîne un lob magistral dans les buts de Scholler (0-1, 26e). Dans cette première mi-temps, le club bruxellois est à peine capable de conserver le cuir plus de 10 secondes sans le prendre au profit des joueurs de Claude Puel. Et c'est dans ces conditions que Lisandro Lopez va doubler la mise sur un centre de Reveillère au point de penalty, en feintant un tir qui élimine Wasilewski et vient battre le gardien d'un tir placé près du poteau (0-2, 32e). Le calvaire du match aller continue pour Anderlecht qui va encaisser un nouveau but de Lisandro Lopez (toujours lui). Sur une passe en retrait de Polak, l'attaquant argentin prend le ballon et envoie une frappe puissante du pied droit qui vient terminer sa course dans les filets de Schollen (0-3, 41e). En seconde période, les mauves d'Anderlecht commence mieux avec un penalty accordé par l'arbitre suite à une faute de Cris sur Suarez qui accroche le joueur en dehors puis dans la surface lyonnaise. Le penalty sera transformé par Suarez lui-même (1-3, 51e). La suite de la rencontre va être contrôlé par l'OL qui fera tourner le ballon tranquillement jusqu'au coup de sifflet final. Jeudi prochain, les lyonnais connaîtront leurs adversaire pour les poules de la Ligue des Champions. Pour Anderlecht, le futur sera l'Europa League.
Tag(s) : #Clash Foot - Archives articles

Partager cet article

Repost 0